Voyage

Comment voyager avec un bagage cabine uniquement ?

bagage

Depuis quelques mois, je me décide à voyager léger. Plus efficace, moins encombrant et surtout, moins cher. Un bagage en soute peut coûter jusqu’à 50€ de plus sur votre billet. Soit100€ l’aller/retour. Je trouve dommage de perdre autant d’argent pour ça, alors qu’il pourrait servir à se faire plaisir sur place. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai commencé à élaborer quelques astuces afin d’optimiser au mieux ma valise cabine, et ne pas avoir besoin d’envoyer une valise en soute.

Le choix du bagage

Les bagage cabines sont généralement limités à 10-12 kilos. C’est largement suffisant, à moins d’avoir une valise très lourde. D’où l’intérêt de bien regarder les caractéristiques avant d’en acheter une. Le choix du poids, de la rigidité, de sa taille.. Tout est à prendre en compte. La valise est idéale pour les voyages que je qualifierais de « confortable « , c’est-à-dire avec pas ou peu d’étapes sur place. Quand j’entends « valise » je pense hôtel et confort. Quand j’entends « sac » je pense trajet itinérant et auberge. Les sacs sont plus simples à transporter. Notamment en ville ou dans les transports en commun. Ils sont aussi plus modulables, car le tissu peut être plus ou moins étirable. Si le sac est peu rempli, il prendra peu de place. Contrairement à une valise vide.

Les cosmétiques solides

Je me tourne de plus en plus vers les produits solides au quotidien. Pour des raisons écologiques et économiques. Ils me sont encore plus utiles en voyages, car ils m’évitent de me limiter aux 100ml obligatoires. Je pars donc avec dentifrice, shampoing, savon et démaquillant solides. Je peux vous dire que c’est un sacré gain de place ! Et pas besoin de les sortir en passant la sécurité de l’aéroport. Bref, tout bénef !
Je favorise aussi les produits à plusieurs utilisations comme les blush/rouge à lèvres ou l’huile de coco, utile pour l’hydratation du corps et des cheveux en plus de démaquiller.

L’organisation du bagage

Un peu septique au début, j’ai testé la technique de rouler les vêtements plutôt que les plier. Le verdict est sans appel, on gagne de la place. C’est aussi plus pratique pour attraper un t-shirt sans déplier tous les autres.
J’aime aussi utiliser une pochette en tissus pour ranger mes sous-vêtements. Ils sont plus simples à retrouver. Et si jamais la douane vous demande de vider votre valise, vous serez moins gêné de l’ouvrir aux yeux de tous ! Idem avec une poche pour le linge sale.
La trousse de toilette pour les produits d’hygiènes et de cosmétiques est aussi un indispensable. Pour ma part, je la préfère en plastique imperméable, pour ne pas qu’elle prenne l’eau lors de ma douche. Enfin, si vous partez avec une paire de chaussures supplémentaire, je recommande aussi de la placer dans une pochette. Vous la retrouverez plus facilement, mais surtout, vos chaussures ne saliront pas votre linge.

Voyager léger

Finies les tenues « au cas où », car elles ne servent jamais. Ne partez qu’avec le nécessaire. Et au pire des cas, personne n’est mort d’avoir lavé une culotte à la main.
Pensez aussi à partir avec les tenues les plus encombrantes sur vous. Celles qui prendront le plus de place ou le plus de poids. Je pense notamment aux baskets, pulls, voire manteaux. De toute façon, il fait toujours froid dans l’avion, ça ne sera jamais de trop.
Mon dernier conseil serait de partir avec des vêtements simples et basiques qui s’accorderont avec tout. Par exemple, un jean s’assemblera avec n’importe quel haut.


A LIRE AUSSI : Un week-end de 3 jours à Londres


No Comments
Previous Post
21 août 2019
Next Post
21 août 2019

No Comments

Leave a Reply