Lifestyle

YOU. Série envoutante, troublante, hypnotisante

YOU

Grande fan de série, j’ai pour mauvaise habitude de les binge-watcher depuis que je suis abonnée à Netflix. Trop impatiente de voir la suite, je n’arrive pas à m’arrêter. C’est d’ailleurs pour ça que je n’aime pas commencer des séries qui ont plus de 2 ou 3 saisons. Ça voudrait dire que je m’arrêterais de vivre pendant plus d’une semaine ou deux. Oui, je m’arrêterais de vivre, vous avez bien lu !

La bande-annonce de You est parue il y a un moment déjà. Courant de l’été 2018 environ. La série à d’abord était diffusée sur la chaîne américaine Lifetime, avant d’être postée intégralement sur Netflix fin décembre. C’est une adaptation du roman Parfaite de Caroline Kepnes. Je ne l’ai pas encore lu, mais maintenant que j’ai fini la série, j’avoue peut-être me laisser tenter d’ici peu.
Pour toutes les personnes qui n’en auraient pas entendu parler, voilà le pitch:

Joe, le gérant d’une librairie new-yorkaise, devient obsédé par Beck, une jeune aspirante écrivaine qui partage sa passion pour les livres et pour la poésie. Persuadé qu’ils sont faits l’un pour l’autre, il va alors se servir des réseaux sociaux pour nourrir son obsession, savoir en permanence où elle se trouve et ce qu’elle fait, et tenter de faire tomber tous les obstacles qui pourraient se dresser en travers du chemin de leur possible romance. Quitte à commettre des actes totalement fous…

Quand elle est apparue sur mon Netflix, j’avais hâte de la regarder, et ce, pour plusieurs raisons. Coup de bol ou pas  je suis tombée malade pendant les fêtes. J’ai donc eu le temps nécessaire pour la regarder. Soit une journée. Oui oui. Pour rappel, elle comporte 10 épisodes d’environ 50 minutes.

Ma première raison de regarder YOU

Ce fut l’acteur principal. Étant une grande fan de Gossip Girl, j’étais ravie de revoir Penn Badgley sur le petit écran. Même si je dois avouer que je n’ai jamais vraiment apprécié le personnage de Dan Humphrey… Mais ça, c’est une autre histoire ! Dans YOU, Penn joue superbement bien. Il dégage quelque chose de fort et envoûtant. Son personnage est d’ailleurs très perturbant. C’est un sociopathe, mais on s’attache tout de même à lui. On souhaite qu’il se sorte de chaque mauvaise situation. Et il y en a beaucoup au cours de cette saison…

Seconde raison de regarder

L’histoire, tout simplement. Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont de plus en plus présents dans notre société. Beaucoup de personnes laissent leur Instagram ou leur Facebook accessibles à tous. Il devient alors si facile de tirer des informations personnelles. De les épier, de les stalker, de s’immiscer dans leur vie… J’ose espérer que cette série en fasse réfléchir certains, notamment les plus jeunes, sur le fait de ne pas dévoiler toute sa vie sur les réseaux. Dans cette course aux likes et aux followers, on peut vite oublier que ces informations peuvent tomber dans les mains de personnes malintentionnées. Exemple tout bête provenant de la série: en quelques cliques, Joe arrive à cerner les habitudes de Beck, le nom de ses frères et sœurs, de ses amis, et même localiser son quartier.

Mon avis

Pour en revenir à la série, j’ai beaucoup aimé. Malgré certaines longueurs, elle se regarde facilement et rapidement. Je m’y suis retrouvée à quelques reprises. Vivant dans une grande ville avec toute l’indépendance qu’elle permet, ayant le même style de vie et le même âge que les personnages. Bref, cette série reste crédible dans les grandes lignes, mais certains passages sont quand même tirés par les cheveux. Je n’ai pas aimé non plus le personnage de Beck que je trouve égoïste et autodestructeur. Mais Elizabeth Lail tient très bien son rôle. Tous, d’ailleurs, s’en sortent vraiment bien.

Sans spoiler, je dirais que la fin est surprenante, mais pas tant. Tout simplement, car dès le troisième épisode, j’avais une très forte idée du dénouement, même si j’espérais que ça se finisse autrement. Je ne peux pas en dire trop, pour ne spoiler personne, mais ceux qui l’ont regardés comprendront ce que j’entends par là. Les dernières minutes, en revanche, sont un vrai rebondissement pour relancer la saison 2. J’ai hâte de voir comment toute cette histoire va évoluer.

En résumé, YOU est une série que je recommande. Pas à regarder d’urgence, mais à voir. Notamment pour sensibiliser aux dangers des réseaux sociaux.

Articles similaires

2 Comments
Previous Post
13 janvier 2019
Next Post
13 janvier 2019

2 Comments

  • Estelle

    Pour ma part aussi grand coup de coeur ! Je l’attendais également depuis presque un an car je suis aussi l’actualité des anciens acteurs de Gossip ! Penn est parfait dans le rôle.
    C’est vrai qu’il y a quelques longueurs mais je trouve que certains rebondissements arrivaient pile au bon moment.
    J’ai hâte de voir la saison 2.

    • Telmaa

      J’ai l’impression que c’est un gros coup de coeur pour beaucoup, ou alors une forte déception. Il y a peu d’entre deux…
      Aha oui vivement la saison 2 ! 🙂

Leave a Reply

Related Posts